Le nouvel « Arche » Hybride de chez GRAITEC est arrivé !

Le nouvel « Arche » Hybride de chez GRAITEC est arrivé !

Enfin !

Depuis que je connais et que j’utilise les modules « Arche » pour calculer et produire des plans d’armatures, c’est à dire environ 10 ans, l’interface n’avait pas évoluée. Nous sommes en 2016, et j’accueille avec grand plaisir une interface repensée.

 

De quoi s’agit-il ?

 

Graitec a décidé de mettre complètement à jour ses modules de calculs afin de se tourner vers l’avenir et vers le BIM. Avant, les modules étaient indépendants, et il fallait soit lancer le module et entrer toutes les valeurs pour calculer l’élément ou bien lancer le module à partir de Arche Ossature.

Là nous avons des modules repensés, plus évolués, et surtout qui peuvent s’intégrer directement dans Advance Design et dans Autodesk Revit. Dans ce dernier, les aciers calculés sont intégrés dans le modèle revit, donc une intégration BIM au top.

Pour l’instant, seuls 3 modules ont été mis à jour : le module Poutre, le module Poteau, et le module Semelle. Soit les modules les plus utilisés. Les autres seront intégrés au fur et à mesure.

Voici un petit tour des interfaces pour voir à quoi cela ressemble (cliquez pour agrandir) :

 

Module Arche Poutre :

dynathark-poutre-arche-2017

dynathark-poutre-arche-2017-plan

 

 

 

 

 

 

Module Arche Poteau :

dynathark-poteau-arche-2017dynathark-poteau-arche-2017-plan

 

 

 

 

 

 

Module Arche Semelle :

dynathark-semelle-arche-2017 dynathark-semelle-arche-2017-plan

 

 

 

 

 

 

 

 

Résumons les nouveautés pour le béton armé :

  • 3 nouveaux modules orientés « BIM Designers » avec intégration dans Advance Design et Revit
  • Interface plus propre et plus soignée (boites de dialogues multiples et modification en temps réel)
  • Possibilité de mettre plusieurs torseurs sur les poteaux
  • Note de calculs plus propres et détaillées avec les courbes de résultats (celles des anciens modules étaient indigestes)
  • Courbes d’interaction 3D pour les poteaux

 

Les points positifs :

  • Si vous travaillez sur des maquettes numériques avec Revit dans un flux de travail BIM, alors les modules peuvent vous apporter beaucoup. On peut obtenir directement les aciers comme des objets dans la maquette 3D, cela peut avoir beaucoup d’intérêt dans une optique BIM. Le fait d’avoir les aciers en 3D vous permet de visualiser des croisements d’acier dans des nœuds complexes où les croisements de barres doivent être étudiés précisément afin d’anticiper les problèmes sur chantier et d’éviter le classique : « Eh bien, les aciers nous gênaient pour la mise en place, alors on les a coupés! »
  • L’intégration dans Advance Design sur des « modèles simples » permet un pas en avant dans la conception d’éléments Béton armé.
  • Les notes de calculs sont un vrai plus car les anciennes étaient illisibles et sans aucun graphique (effort tranchant, moment fléchissant, …)
  • Lorsqu’un élément est calculé, on peut voir les taux de travail de chaque type d’armature, des contraintes, et de la flèche. Ça permet d’avoir un coup d’œil direct sur les points à regarder et savoir sur quels points on a de la marge.

 

Les points négatifs :

Alors après cette présentation et ces points positifs, je dois reconnaitre que les modules sont inutilisables en l’état même pour une utilisation « classique » de ferraillage. D’après GRAITEC, les modules de calculs utilisent les mêmes algorithmes que les anciens modules. D’accord, c’est rassurant sur la validité des calculs. Mais alors ces nouvelles versions sont truffées de défauts.

 

Voici une liste non exhaustive :

  • Les modules ont tendances à planter souvent (Windows 7, proc XEON, 8 Go de RAM)
  • C’est très lent. Le fait que tout soit modifié en temps réel doit jouer. Rien que le fait d’afficher le plan d’armatures prend environ 15-20 secondes pour le module Poutre et environ 10 secondes pour le module Poteau. Je ne parle pas de la note de calcul qui prend plus d’une minute à se matérialiser, en pendant ce temps là le module est bloqué car il mouline pour produire la note!
  • Il y a des soucis sur les quantités de béton et les quantités d’aciers. Vraiment. Certains poteaux affichent un volume de béton de 2,7 m3 alors qu’il fait 0,2 m3.
  • Si on a une file de poutre avec 2 ou plusieurs travées, il est impossible de passer d’une poutre à l’autre avec les touches directionnelles sur les plans d’armatures, il faut modifier la travée dans les propriétés pour afficher le plan voulu. C’est vraiment pas ergonomique, mais vraiment pas. J’ai du essayer toutes les touches ou combinaisons de touches de mon clavier mais rien n’y fait.
  • Il y a un réel problème avec les mandrins de cintrage des aciers courbés. Lorsqu’on modifie un chapeau par exemple, les aciers longitudinaux sautent et les mandrins changent. Incompréhensible. Sur l’image des poutres au-dessus, on peut voir les aciers décalés, c’est lorsque j’ai supprimé un acier de glissement sur appui, cela a mis le folklore sur les aciers bas. On a même des mandrins de cintrage qui ne respectent pas les diamètres mini de courbure imposés par l’Eurocode 2 (exemple : 64 mm de diamètre pour des HA20! interdit! vous avez l’exemple en image ci-dessous)
  • Surtout ne pas utiliser ces modules à partir d’Advance Design pour calculer en « quelques secondes » des poutres ou des poteaux primaires qui reprennent des efforts sismiques. Les charges sismiques sont à déterminer vous-même à partir du principe de ductilité et du principe poteau fort-poutre faible. Aucun module ne vous calculera des éléments parasismiques principaux en 2 clics et 5 secondes. C’est un peu vendu comme ça donc prudence, l’ingénieur reste maître de ce qu’il produit.
  • Les nomenclatures dans le module Poutre laisse à désirer, les aciers ont des formes bizarres, les textes sont parfois à l’envers, une barres avec 2 ancrages à 135° est indiquée comme une barre droite dans la nomenclature, …

 

Un petit visuel sur les différentes erreurs (cliquez pour agrandir) :

 

Repérage des erreurs sur le plan d'armature

Repérage des erreurs sur le plan d’armature

 

repérage d'erreurs sur la nomenclature

repérage d’erreurs sur la nomenclature

 

Je n’ai pas encore vérifié si le dimensionnement et les sections d’aciers étaient corrects. Et je n’ai pas encore pu vérifier l’intégration direct dans Revit et dans Advance Design car il faut un module supplémentaire pour la liaison.

 

En l’état, ces modules sont inutilisables pour moi. Ces modules fonctionnent mais cette première version manque vraiment de finition. Dommage car les idées sont là, la progression est là, mais il y a besoin de beaucoup de corrections à apporter, au moins sur le plan fonctionnel.

Je suis pour les changements, pour les évolutions et contre les vieilles habitudes. GRAITEC fait un pas en avant qui était nécessaire selon moi mais je déconseille fortement d’utiliser ces modules pour l’instant tant que des grosses corrections ne seront pas apportées!

 

Suite à de nombreux échanges avec GRAITEC, des corrections et des mises à jours ont été faites, plus d’info : ici

2018-04-16T07:50:13+00:00

4 Comments

  1. PAIS Joseph 25 novembre 2016 at 12 h 13 min - Reply

    Bonjour,
    Je suis Joseph PAIS, responsable des logiciels de calcul chez GRAITEC, et je viens de prendre connaissance de votre BLOG. Bravo pour la qualité de ce dernier dont le contenu technique est très intéressant et objectif. Vous avez tout à fait raison sur les points que vous évoquez quant aux BIM Designers et nous sommes actuellement en train de travailler sur un Service Pack qui devrait corriger la quasi-totalité de ces points et sera disponible 1ère quinzaine de décembre.
    Si vous êtes d’accord, j’aimerais que nous puissions échanger autour de nos solutions car nous avons besoin de professionnels et passionnés comme vous qui peuvent nous aider à améliorer la qualité de nos nouvelles technologies innovantes. Qu’en pensez-vous? N’hésitez pas à me contacter en message privé.

  2. Jerome 18 janvier 2017 at 16 h 10 min - Reply

    Bonjour je rebondi sur ton article car connaissant les produit GRAITEC notamment la suite arche depuis 2003 je craignais que ces nouveautés soit truffé de bug.
    Ton article le confirme.
    Cependant ces une bonne chose que graitec fasse évoluer l’ergonomie de ces logiciels ainsi que le contenu des notes de calcul qui semble maintenant etre de vrai note de calcul.
    Avec le temps j’ai malheureusement appris à me méfier des nouveautés de graitec.
    Bravo pour ton blog.

    • Dynathark 22 janvier 2017 at 23 h 52 min - Reply

      Bonjour Jerome,
      Effectivement il y a pas mal de bugs qui trainent sur les nouvelles versions, mais les bugs ça se corrigent si il y a un travail d’allers-retours concret entre développeurs et utilisateurs, ce que met en place GRAITEC.
      Comme les modules sont entièrement nouveaux, on pouvait s’attendre à des bugs, c’est le lot de beaucoup de logiciels.
      Les modules avaient vraiment besoin d’un coup de neuf, maintenant il faut peaufiner tout ça!

  3. […] à mon post d’octobre 2016 (ça se passe ici) les modules « BIM Designers » fraichement sortis, Joseph PAIS de chez GRAITEC (directeur des […]

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.